Nos collections

Entrez dans les coulisses de la fabrication des semelles de vos sneakers

Entrez dans les coulisses de la fabrication des semelles de vos sneakers
4

Date de publication

Date de mise à jour

Auteur de la publication

Aurélie

Élément clé de nos baskets, les semelles sont, de loin, la partie la plus complexe et la plus visible d’une paire de chaussures. Car oui, porter des chaussures, c’est avant tout faire attention aux semelles tant pour le confort que pour le look. Toutes les chaussures ne se valent donc pas niveau semelle !

Dès le premier regard, elles donnent toute de suite une idée du style de la paire, de son prix et de sa qualité ! Élégantes, sportswear, ou encore décontractées, il y en a pour tous les goûts, arborant tous les coloris et tous les styles. Certaines sont même devenues tellement iconiques qu’elles font aujourd’hui la renommée de la paire et les marques associées deviennent incontournables. On pense évidemment à Louboutin et sa célèbre semelle rouge, à Vibram et sa semelle ultra résistante, ou encore à des marques comme Balenciaga et ses Triple S ou Speed Trainer et leurs semelles compensées et originales.

Vous l’aurez compris, la semelle est l’élément majeur d’une sneaker, que celle-ci soit en textile, en cuir ou en synthétique. Évidemment, il existe une multitude de types de semelles pour différents modèles et gammes de chaussures. Par exemple, il existe :

  • Des semelles 100 % en cuir, réservées la plupart du temps aux souliers.
  • Des semelles 100 % synthétiques comme sur les baskets de course à pied par exemple.
  • Des semelles alliant cuir et gomme.
  • Des semelles 100 % en gomme cousues comme sur les sneakers.

Elles présentent toutes des avantages et inconvénients et sont conçues pour des utilisations différentes. Ce qui nous intéresse aujourd’hui, ce sont les semelles en gomme comme sur les Wibes, et croyez nous, il y a énormément de choix.  

Un peu d’Histoire

Vous vous êtes peut-être déjà émerveillé devant les célèbres sandales égyptiennes au musée du Louvre et leur état de conservation incroyable. Et bien sachez que l’invention de la chaussure remonte à il y a encore plus longtemps ! Les chercheurs ont mis à jour des paires datant d’il y a plus de 40 000 ans, rien que ça. L’être humain, depuis son apparition, a toujours cherché à se protéger des conditions de vie extrêmes. Si les chaussures étaient en peaux d’animaux il y a 13 000 ans, on note l’apparition des paires cousues et en cuir dès le Moyen-âge.

Les semelles, comme on les connaît aujourd’hui, sont finalement arrivées assez tardivement dans l’Histoire. Avant l’époque moderne, les chaussures étaient :

  • Des bottes en peaux animales, il y a 13 000 ans.
  • Puis des sandales en papyrus en Egypte antique.
  • Avec des empeignes cuir souple au Moyen-Âge.

Dès le XVIe siècle, la mode est aux talons. Les premiers à avoir introduit les talons en Europe sont les Espagnols, et le succès fut au rendez-vous, notamment chez les femmes. Attention, ce n’est pas un succès esthétique comme aujourd’hui, mais plutôt pratique, car ceux-ci surélèvent le pied et évitent donc que celui-ci ne soit trop en contact avec la saleté du sol.
Au XVIIe siècle, les femmes, mais aussi les hommes adoptent le talon qui est réputé plus durable. En effet, si celui-ci s’abîme, on le remplace sans avoir se procurer une nouvelle paire de chaussures.

Même si les premières chaussures cousues apparaissent au Moyen-Age, celles-ci étaient coûteuses et complexes à produire. Mais dès les années 1830 et avec l’invention de la machine à coudre, tout change. Les chaussures sont désormais beaucoup plus abordables, produites en séries et surtout, leur aspect change. Le XIXe siècle marque également un tournant, car c’est aussi le début de l’utilisation de la gomme. L’entreprise Dainite en octobre 1894 commercialise ses premières semelles et talons en caoutchouc, vendus à l’époque au poids ! Dès lors, les innovations tant sur le plan design que technique s’enchaînent…

Chaussures/semelles à orteils
Chaussures/semelles à orteils – Vibram

Au XXe siècle, la semelle est très importante tant pour le maintien du pied que pour l’amorti qu’elle procure. Vibram par exemple, révolutionne le monde des chaussures de marche en proposant des semelles ultra-résistantes pour les alpinistes des années 1945. La marque est aujourd’hui célèbre pour ses semelles à la pastille jaune mais aussi pour ses modèles Fivefingers, premières chaussures à orteil !

Contrairement à leurs ancêtres, les semelles sont devenues des accessoires de mode qui donnent leur look à la chaussure entière.

La plupart du temps, les semelles de chaussures et de nos baskets préférées sont fabriquées à partir de caoutchouc, de matières synthétiques ou élastomères, voire à partir d’un alliage des deux. « Universalis.fr” explique que “ le terme « élastomère » est utilisé aujourd’hui pour désigner d’une façon générale tous les caoutchoucs, c’est-à-dire les substances macromoléculaires, naturelles ou synthétiques, possédant l’élasticité caoutchoutique”. Ce que l’on appelle aujourd’hui caoutchouc est, soit d’origine naturelle et provenant essentiellement de l’Hevea brasiliensis, soit synthétique.

Les enjeux de la semelle

Les semelles en élastomères, synthétiques donc, possèdent une excellente propriété élastique et de résistance. Elles sont souvent utilisées pour les chaussures de course à pied. En ce qui concerne les semelles en gomme, voici quelques critères indispensables dans le choix et la fabrication d’une semelle :

  • Un confort optimal avec un bon maintien de la voûte plantaire.
  • Une résistance à l’usure et à l’abrasion (cela dépend en général de la matière utilisée.)
  • Imperméable forcément ! Ce serait bête de se retrouver pieds-nus à cause de la pluie.
  • Antidérapantes et résistantes aux chocs notamment au niveau du talon. Une semelle trop fine s’abîmera plus facilement et vous fera vite mal aux pieds.

Les semelles sont la partie de la chaussure qui s’use le plus vite ! Et pour cause, elles supportent le poids du corps et sont en contact avec des surfaces différentes chaque jour. Cependant, bien les choisir vous permettra de limiter la casse et de les faire durer plus longtemps.

Fun fact : une semelle légère est souvent faite à partir de matières synthétiques beaucoup plus légères que la gomme.

Les différentes étapes de fabrication

La team Wibes, a décidé de pousser les portes de notre usine de semelle au Portugal et de vous faire découvrir comment les semelles que nous connaissons sont fabriquées. Si vos paires sont fabriquées au Portugal, il est fort probable que vos semelles le soient aussi et donc fabriquées de manière similaire aux semelles des Wibes ! Alors bienvenue, que la visite commence !

La préparation de la matière

Le nerf de la guerre : la matière première. Plusieurs matières sont utilisées pour réaliser les semelles tels que le caoutchouc ou gomme naturelle, le caoutchouc synthétique, ou de la matière recyclée obtenue à partir d’anciennes semelles défectueuses.

Après réception en gros blocs, la matière première est donc préparée par l’équipe. Elle est teintée en fonction des demandes client et pétrie à l’aide d’un gros cylindre. Très satisfaisant à voir (on pourrait vous préparer une petite session d’ASMR 😉 !

Caoutchouc brut

La découpe et la mise en place

Ensuite, le caoutchouc est découpé dans une taille similaire aux semelles finies (environ une trentaine de centimètre), à l’aide d’une machine et de l’équipe. Puis, les morceaux sont positionnés sur de grandes plaques en bois pour la phase de séchage en chambre froide. Le travail est presque entièrement réalisé à la main.

Le moulage et les finitions

Place à l’étape cruciale : le moulage ! Une fois le moule choisi en fonction du type de semelle souhaité, c’est le moment où tout prend forme. Les morceaux de caoutchouc préparés sont placés dans les moules, puis la machine forme la semelle.
La dernière étape est la finition, c’est-à-dire que les semelles sont découpées proprement pour être prêtes à être assemblées.

Fun fact : les semelles en caoutchouc sont les éléments les plus chers d’une paire de baskets. Les prix varient fortement en fonction de l’accessibilité de la matière première et du prix de celle-ci. Par exemple, en ce moment, le caoutchouc est 6 fois plus cher en raison de la pandémie de Covid 19.
Le plus important dans une semelle est avant tout un confort optimal, une usure pas trop rapide (car dans tous les cas, elle sera inévitable) et antidérapante. 

Les semelles recyclées chez Wibes !

Chutes de caoutchouc et de semelles
Chutes de caoutchouc et de semelles

Le recyclage aurait clairement besoin d’un article dédié tant il y a de choses à dire ! Car oui, fabriquer des semelles résistantes et légères mais recyclées, nécessite un énorme travail de Recherche & Développement de la part des usines. Forcément, le recyclage fragilise légèrement l’ensemble de la semelle, il faut donc faire attention à la fabrication et au pourcentage de caoutchouc recyclé. Chez Wibes, nous avons fait le choix d’avoir des semelles à 40% recyclées. Comment sont-elles produites ? Et bien tout simplement de la même manière que les semelles classiques. Cependant, au lieu d’utiliser seulement de la matière première brute, l’usine utilise en plus (ou à la place) des chutes de semelles défectueuses ou des morceaux de caoutchouc provenant de l’étape de finition, un véritable cercle vertueux donc ! 

En clin d’oeil à nos origines ivoiriennes, nous avons fait le choix d’ajouter 6% de marc de café recyclé dans les semelles des modèles City.

Parce qu’un certain magazine disait « le poids des mots, le choc des photos » (ou vidéos), découvrez notre vidéo (partie 1) dédiée à la fabrication de semelles Wibes utilisées sur nos modèles City, N’Zassa et Akwaba ! Pour la partie 2 c’est juste ici.

N’hésitez pas à partager et à nous faire part de vos commentaires ou questions à poser directement à l’usine 😃

Articles associés

1

La sneakers, c’est quoi ? Définition et Histoire

Lire cet article
32

Qu’est-ce que le tannage du cuir ? (Partie 1)

Lire cet article
123

Comment conserver ses sneakers et éviter l’usure ?

Lire cet article

Livraison gratuite

Retour gratuit

Paiement sécurisé

Designed by Babaweb