Nos collections

Quelle est le lien entre empreinte carbone et baskets ?

Quelle est le lien entre empreinte carbone et baskets ?
27

Date de publication

Date de mise à jour

Auteur de la publication

Nicolas

Le bilan.

Avant de répondre à la brûlante question “quel est le lien entre empreinte carbone et sneakers ?”, on vous propose de faire le point sur la situation actuelle. Situation actuelle oui, mais qui date quand même de plusieurs décennies déjà. Quand on parle de cette situation, on veut bien sûr parler de situation environnementale, de réchauffement, de gaz à effet de serre, bref, de réchauffement climatique et de son impact sur la planète. Certains peuvent tergiverser sur son origine ou même son existence, mais ce qui est clair, c’est que la planète se réchauffe et qu’il faut arrêter de rejeter du carbone (Co2) dans l’atmosphère. La situation climatique étant déjà critique, il est vital d’agir dès maintenant.

Tout le monde le sait aujourd’hui, il existe de multiples solutions et domaines où l’on peut agir afin de réduire notre empreinte carbone pour éviter une catastrophe mondiale déjà en cours. Consommation d’énergie, emballages, énergie renouvelable, recyclage ou encore meilleure gestion des déchets sont des solutions à mettre en place au niveau mondial mais aussi au niveau national et même individuel. Tout le monde a son rôle à jouer.

Le constat.

Ceci n’est un plus un secret pour personne depuis le Rana Plaza en 2013, la mode est l’un des secteurs les plus polluants au monde et donc l’un des responsables du réchauffement climatique. Nous vous en avons déjà parlé à travers un autre article à retrouver ICI, où on vous expliquait pourquoi la mode éthique et produire de manière éco-responsable coûtait plus cher que la mode dite classique. Entre gaspillage et consommation de litres d’eau, entre déforestation et émissions de CO2, cette mode est très loin d’être bonne pour l’environnement et son empreinte carbone est immense.

C’est pourquoi chez Wibes, nous avons fait le choix dès le départ d’une mode respectueuse de l’environnement en adoptant une démarche éco-responsable et éthique. Il était vital pour nous de pouvoir réduire notre empreinte carbone afin d’avoir un impact environnemental limité, le plus limité possible, et cela en nous améliorant de collections en collections.

Les questions.

Ainsi, maintenant que nous savons tous que la mode fait partie des industries les plus polluantes au monde, comment faire pour diminuer l’impact environnemental de ce dinosaure ? Comment réduire notre empreinte carbone ? Nous les marques, mais aussi nous les consommateurs, car c’est ensemble que nous pourrons faire changer les choses. un vieil adage précise “qu’un consommateur averti en vaut deux”. Comment limiter l’impact environnemental ? Comment réduire la consommation énergétique ? Et quel est ce lien entre empreinte carbone et baskets ? Tant de questions auxquelles nous allons essayer de répondre.

Les explications.

Afin de montrer un lien entre empreinte carbone et sneakers, il convient de préciser ce qu’est l’empreinte carbone avant tout élément de réponse. Selon la Fondation GoodPlanet, l’empreinte carbone “s’agit d’une unité de mesure de l’impact des activités humaines sur les changements climatiques”. Ainsi, il est mesuré la quantité de gaz à effet de serre et en particulier de CO2 émise lors d’une action. Cette empreinte carbone mesure donc l’impact de notre consommation sur l’environnement et la planète. Attention, il ne faut pas confondre empreinte carbone et empreinte écologique. En effet, l’empreinte écologique, dont le CO2 n’est qu’une composante, s’exprime en surface de terre productive requise pour produire les biens et services que nous consommons et absorber les déchets qui en découlent.

Afin d’expliquer maintenant le lien réel entre empreinte carbone et sneakers, nous laissons la parole à Marc Laurent, cofondateur de la plateforme Carbonfact qui permet aux consommateurs de mieux connaître l’empreinte carbone de leurs baskets préférées.

Fiche Wibes sur le site Carbonfact
Score Carbonfact de Wibes

Comment calculer une empreinte carbone de sa sneaker ?

Le site Carbonfact explique « notre méthode […] est inspirée des travaux menés par l’ADEME et le MIT (liens à retrouver sur le site Carbonfact). Les étapes suivantes sont identifiées et notre méthode actuelle se concentre sur :

  1. Les matériaux (matières premières, pré-assemblage des matériaux comme le tannage etc).
  2. L’assemblage des chaussures.
  3. La distribution
  4. La fin de vie (qui couvre 98 % de l’empreinte carbone moyenne).

C’est en tenant compte de tous ces paramètres que le site calcule les empreintes carbones des sneakers et les comparent. Selon une etude du MIT intitulée, « Manufacturing-focused emissions reductions in footwear production » l’empreinte carbone d’une paire de running en matériaux synthétiques est de 14 ± 2,7 kg d’équivalent CO2 contre 5 ± 1 kg pour une paire de Akwaba. Chaque point accumule une quantité de CO2 qui représentent à la fin du calcul, l’impact carbone de la basket. C’est ainsi que l’ont constate que la plus grosse partie de l’impact carbone est lié aux processus de fabrication des paires de baskets mais aussi a leur fin de vie (recyclage etc).

L’analyse du MIT explique que « la tige de la chaussure ne représente que 23 % de la masse de la chaussure, mais elle est responsable de 41 % des émissions de la chaussure ». La plupart du temps, les énormes emissions de CO2 proviennent d’une production non-responsable avec des matiériaux largement issus de la pétrochimie. Cela signifie que pour reduire l’empreinte carbone des sneakers, il est necessaire de produire de manière plus responsable, pas à l’autre bout du monde et avec des matières le plus possible recyclées et le moins transformées.

Le mot de l’expert : Marc Laurent fondateur de Carbonfact

Fabriquer et distribuer une paire de sneakers émet des gaz à effet de serre. L’extraction des matériaux, leur transformation, l’assemblage, la distribution puis la fin de vie du produit sont autant d’étapes qui impliquent des réactions chimiques qui ont comme conséquence d’émettre du CO2.

Il n’y a pas d’amélioration possible sans mesure préalable. Les fabricants et marques qui veulent réduire leur empreinte carbone commencent par mettre en place une démarche de transparence et de mesure vis-à-vis de toutes les étapes de fabrication et distribution de leurs produits. Ils peuvent ensuite diminuer l’empreinte carbone de leurs produits en veillant par exemple à privilégier des matériaux bas carbone, des procédés d’assemblage peu énergivores et qui ont lieu dans des pays où l’électricité est également peu carbonée.

Effectivement, toute action de production et de distribution a un impact sur la planète. Ce qui est important, c’est de le reconnaître et de chercher des solutions pour améliorer notre empreinte. Comme l’explique Marc, la première étape est la transparence. Communiquer et être transparent sur la fabrication de ses baskets : où sont-elles fabriquées, dans quelles conditions, quelles sont les différentes étapes pour les concevoir. Ensuite, quel est le système de distribution, où sont-elles vendues et comment ? Autant de questions auxquelles les marques doivent répondre si elles souhaitent réellement minimiser leur impact et devenir écoresponsables. Ensuite, il faut bien évidemment s’attacher aux matériaux utilisés, privilégier ceux que l’on peut recycler, qui sont écologiques ou réutilisables, mais également à la fin de vie. Une vraie maîtrise de l’énergie est importante pour une marque qui souhaite faire preuve d’éco-responsabilité.

Pour aller plus loin.

Maintenant que ce lien est clairement établi, la question est : comment une marque de baskets peut-elle réduire son empreinte carbone ?

  • Transparence
  1. ✂️Expliquer où sont fabriquées les chaussures et comment.
  2. 🏬Expliquer la distribution des baskets.
  3. 👟Expliquer les avantages et les inconvénients et être transparent sur les coûts engendrés et les solutions.
  • Fabrication
  1. 🔋Choisir des matériaux avec la plus faible empreinte écologique.
  2. ♻️Choisir des matériaux recyclés ou recyclables/réutilisables comme les semelles recyclées des N’Zassa ou le cuir biodégradable des Rétro de Wibes.
  3. 🍃Choisir des matériaux le plus écologiques possible.
  4. 🚯Le zéro-déchet.
  5. 💡Privilégier si possible l’énergie verte et le respect de l’environnement.
  • Fin de vie
  1. 🗑️Réfléchir à des solutions de fin de vie pour les produits.
  2. 📦Choisir des matériaux recyclables permet d’envisager des baskets renouvelables en partie (semelles, textiles, cuirs etc.).
  3. ♻️Réfléchir à une solution de recyclage des déchets et des produits au sein même de son usine de production et à comment réutiliser ces déchets.

On espère que vous avez toutes les clés en main et les informations nécessaires pour bien comprendre ce fameux lien qu’entretiennent les sneakers avec une empreinte carbone et que vous pourrez mieux choisir votre prochaine paire de baskets. Et si vous hésitez encore, n’hésitez pas à faire un tour sur notre boutique juste ici.

Livraison gratuite

Retour gratuit

Paiement sécurisé

Designed by Babaweb